Nikkei 225 : Le yen pourrait peser sur la tendance

En dépit du raffermissement du yen depuis le début de l’année qui grèvent les profits des valeurs exportatrices nippones, le japon poursuit son expansion, à l’image de l’accélération de la croissance au premier trimestre de 0,5%. Le PIB vient ainsi de connaître son cinquième trimestre consécutif de hausse, la plus longue période d’expansion depuis 2006.
Les sociétés technologiques ont nettement contribué à cette embellie, grâce à la bonne tenue des exportations du secteur. La consommation des ménages également repart à la hausse (+0.4% au premier trimestre).

Alors que les perspectives restent positives, l’indice NIKKEI est ainsi parvenu à revenir au contact des 20000 points, niveau inégalé depuis fin 2015. Cette zone de cours pourrait toutefois servir de prétexte à quelques prises de bénéfices dans les semaines à venir, avec la montée des incertitudes aux Etats-Unis.
A court terme, un retour sous les 19500 points (moyenne mobile à 20 jours) militerait ainsi pour l’amorce d’une consolidation avec les 18920 points comme premier objectif baissier.
© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/NIKKEI-225-4987/analyses-bourse/Le-yen-pourrait-peser-sur-la-tendance-24455818/

CAC 40 : Le CAC40 marque une pause

Les places financières ont connu un accès de faiblesse ces dernières séances, sur fond d’incertitudes politiques aux Etats-Unis, après les récents scandales qui ont touché le président américain.
Les opérateurs ont opté pour quelques dégagements dans une logique de prudence alors que les déboires de D. Trump font douter de sa capacité à mener à bien sa politique et en particulier, les réformes promises en matière de budget et d’impôts.

Après avoir inscrit le 8 mais dernier un nouveau record annuel à 5442 points, le CAC40 amorce logiquement un mouvement de consolidation, revenant rapidement tester sa moyenne mobile à 20 jours.
A court terme, la dynamique haussière suivie en données journalières et hebdomadaires n’est pas remise en cause.
Toutefois, l’enfoncement des 5265 points, confirmé en clôture journalière, suggérerait des dégagements de plus forte ampleur en direction des 5135 points.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Le-CAC40-marque-une-pause-24456325/

CAC 40 : Biais positif pour débuter la semaine

Profitant de quelques achats à bon compte et du rebond du pétrole, le CAC40 a terminé en hausse de 0.66% à 5324 points vendredi pour cette séance des trois sorcières. Les volumes de transactions sont toutefois restés limités, les opérateurs continuant de s’inquiéter de la situation politique aux Etats-Unis, après les récents polémiques entourant Donald Trump.
Les indices américains ont également repris des couleurs grâce au pétrole et à la faiblesse du billet vert.
Le DOW JONES a gagné 0.69% à 20804 points, le S&P500 s’est adjugé 0.68% à 2381 points et le NASDAQ COMPOSITE 0.47%.

Aujourd’hui, le CAC40 devrait poursuivre son rattrapage, les contrats futures laissent présager d’une hausse initiale de 0.25%.

En données horaires, le marché parisien devrait tester à l’ouverture la zone des 5330 points, niveau correspondant à un retracement de 50% du précédent mouvement baissier. Le franchissement de ce seuil ouvrirait la voie aux 5355 points (moyenne mobile à 50 heures) voire 5385 points par extension.
© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Biais-positif-pour-debuter-la-semaine-24461502/

DJ Industrial : Consolidation sous les 21000 points

Malgré les bonnes publications de sociétés au premier trimestre et la récente faiblesse du billet vert qui soutient les valeurs exportatrices américaines, l’indice DOW JONES montre des signes d’essoufflement sous la zone de résistance majeure des 21000 points.
Les opérateurs optent pour quelques prises de bénéfices, après la forte hausse de l’indice depuis novembre dernier, dans un contexte de craintes au sujet de la politique américaine.
Plusieurs polémiques (interruption d’une enquête fédérale sur Michael Flynn, limogeage du patron du FBI, collusion avec la Russie) viennent entacher l’image de D.Trump, ce qui pourrait remettre en cause ses promesses de réformes fiscales et budgétaires.

Tant que la zone de résistance des 21000 points n’est pas franchie en clôture hebdomadaire, nous privilégions un biais baissier avec les 20350 points en ligne de mire voire 19960 points par extension, scénario tout à fait compatible avec une possible hausse des taux par la Fed le 14 juin prochain.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/DJ-INDUSTRIAL-4945/analyses-bourse/Consolidation-sous-les-21000-points-24455486/

American Axle & Manufact. Holdings, Inc. : Un support moyen terme à exploiter

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● D’une manière générale et dans une optique à court terme, la société présente une situation fondamentale intéressante.

Points forts

● La proximité du support moyen terme des 15.37 USD offre un bon timing pour l’achat du titre.

● L’activité du groupe présente un potentiel important de croissance. Le chiffre d’affaires est en effet attendu en forte hausse par le consensus Thomson Reuters avec une progression de l’ordre de 73% à l’horizon 2019.

● La société fait partie des dossiers les plus faiblement valorisés. Le ratio « valeur d’entreprise sur chiffre d’affaires » s’établit à 0.35 pour l’année 2017.

● L’entreprise fait partie des plus attractives du marché en termes de valorisation basée sur les multiples de résultat.

● Au cours des 4 derniers mois, les analystes ont revu de manière significative leurs estimations du chiffre d’affaires de la société.

● Au cours des 12 derniers mois, les anticipations de revenus à venir ont été révisées de nombreuses fois à la hausse.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont largement revu à la hausse leurs estimations de rentabilité pour les prochains exercices.

● L’objectif de cours moyen des analystes suivant la valeur est relativement éloigné et suppose un potentiel d’appréciation important.

Points faibles

● Historiquement, le groupe a souvent publié en-dessous des attentes du consensus.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/AMERICAN-AXLE-MANUFACT-11737/analyses-bourse/Un-support-moyen-terme-a-exploiter-24455789/

CAC 40 : La volatilité ressurgit sur les marchés

Rassurés par les bonnes publications de sociétés et par l’apaisement des craintes politiques en Europe, suite à la victoire d’Emmanuel Macron aux présidentielles françaises, les indices ont poursuivi leur ascension ces dernières semaines, inscrivant dans la foulée des records annuels voire historiques.

L’aversion pour le risque a néanmoins ressurgi brusquement ces dernières séances, dans un contexte d’instabilité politique aux Etats-Unis, avec plusieurs polémiques entourant le président américain (interruption d’une enquête fédérale sur son ex-conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, limogeage du patron du FBI, collusion avec la Russie…). Ces récents scandales pourraient remettre en cause les promesses électorales de D.Trump alors que certains évoquent d’ores et déjà, la possible destitution du président.
L’horizon semble donc s’assombrir pour les places financières, d’autant plus à l’approche d’un resserrement monétaire aux Etats-Unis et un possible début de normalisation de la politique monétaire de la BCE, avec la récente embellie des perspectives économiques européennes.

Au niveau macroéconomique, la situation s’est, en effet, améliorée en zone euro, à l’image du PIB (+0.5% au T1 contre 0.4% précédemment). Les indicateurs d’activité poursuivent leur redressement, les indices PMI évoluant sur des plus hauts de six ans. Quant à l’inflation, elle a accéléré en avril pour s’établir à 1.9%, se rapprochant ainsi de l’objectif de la BCE.
Outre-Atlantique, le bilan est plus mitigé, avec d’un côté une situation de plein emploi (chômage à 4.4% et 211K créations de postes). De l’autre côté, les indices ISM stagnent, la consommation s’essouffle et la croissance américaine a ralenti au premier trimestre (PIB en hausse de seulement 0.7%, son plus bas niveau en trois ans). La Réserve Fédérale a toutefois minimisé ce ralentissement « passager », jugeant la situation économique solide. Elle devrait ainsi poursuivre la normalisation de sa politique monétaire, avec une prochaine hausse des taux vraisemblablement le 14 juin.

Pour la microéconomie, la saison des résultats trimestriels touche à sa fin et le bilan est clairement positif, avec, pour les valeurs du S&P500, des résultats qui ressortent à plus de 5% au-dessus des estimations et une croissance moyenne de 13% des BNA.

Malgré ces éléments positifs, l’heure reste à la prudence. La forte progression des indices depuis le début de l’année pourrait inciter bon nombre d’opérateurs à prendre des bénéfices, d’autant que les niveaux de valorisation commencent à inquiéter, notamment aux Etats-Unis (PER de 17.5 pour le S&P500 contre une moyenne historique à 15.5).

Les incertitudes sur les réformes budgétaires et fiscales aux Etats-Unis, mais aussi les risques politiques persistants en Europe, à l’approche des élections législatives françaises, pourraient également être source de volatilité.
D’un point de vue technique, le CAC40 montre ses premiers signes de faiblesse après avoir rallié dernièrement les 5440 points. La dynamique demeure néanmoins positive en données hebdomadaires au-dessus des 5050 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 20 semaines qui fait office de soutien. Sur un horizon de temps plus court, l’indice parisien revient actuellement tester la zone de soutien des 5260 points. Cette zone de cours devra désormais engendrer une réaction positive sous peine d’assister à des dégagements plus marqués qui pourraient ramener l’indice vers les 5135 points.
Un retour dans cette zone de cours constituerait néanmoins une opportunité pour revenir à l’achat avec un meilleur timing.
© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/La-volatilite-ressurgit-sur-les-marches-24453375/

S&P 500 : Un biais haussier pour les trois sorcières

Après avoir terminé en forte baisse de 1.8% mercredi sur fond d’inquiétudes politiques, avec les polémiques entourant le président américain, l’indice S&P500 a repris quelques couleurs hier et clôturé en légère hausse de 0.37% à 2365 points.
Digérant ces récents soubresauts, l’indice S&P500 devrait poursuivre son rattrapage aujourd’hui pour cette séance des trois sorcières. Les contrats futures présagent, en effet, d’une hausse initiale de 0.25%.

Sur le front de l’économie, aucune statistique n’est au programme.

Graphiquement, l’indice S&P500 poursuit son mouvement de consolidation. La dynamique à moyen terme n’est pour le moment pas remise en question et seul l’enfoncement des 2329 points dégraderait sensiblement la configuration graphique. Intraday, la tendance se neutralise et il faudra surveiller la sortie des 2350/2385 points pour avoir plus de visibilité sur l’orientation à venir.
© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/S-P-500-4985/analyses-bourse/Un-biais-haussier-pour-les-trois-sorcieres-24455080/

Cummins Inc. : Une zone support en renfort

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● D’une manière générale et dans une optique à court terme, la société présente une situation fondamentale intéressante.

Points forts

● La proximité du support moyen terme des 149.66 USD offre un bon timing pour l’achat du titre.

● La société dégage des marges élevées et apparaît très fortement rentable.

● Généralement, la société publie au-dessus du consensus des analystes avec des taux de surprise globalement positifs.

● Les révisions haussières des estimations de chiffre d’affaires au cours des derniers mois témoignent d’un regain d’optimisme de la part des analystes qui couvrent le dossier.

● Au cours des 12 derniers mois, les anticipations de revenus à venir ont été révisées de nombreuses fois à la hausse.

● Les analystes ont récemment fortement revu à la hausse leurs estimations de bénéfices nets par action.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont largement revu à la hausse leurs estimations de rentabilité pour les prochains exercices.

● Le titre suit une tendance de fond positive sur le long terme au-dessus du niveau support des 132.36 USD.

Points faibles

● Les cours approchent d’une forte résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 156.98 USD.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CUMMINS-INC-12214/analyses-bourse/Une-zone-support-en-renfort-24455442/

Euro / US Dollar (EUR/USD) : Vent d’espérance en Europe

Alors que l’élection d’Emmanuel Macron en France assène un cinglant revers aux courants eurosceptiques et que Donald Trump collectionne les controverses outre-Atlantique, la monnaie unique évolue dans ses plus hauts niveaux depuis 6 mois.

Oui, un projet résolument pro-européen peut remporter des élections en 2017. Le constat rassure les marchés et envoie un signal fort aux électeurs allemands et italiens qui seront appelés aux urnes dans les prochains mois. Une situation qui devrait par ailleurs encourager de nouveaux débats au sein du Conseil des gouverneurs de la BCE, déjà concerné par la robustesse de la croissance et la vigueur de l’inflation en zone Euro, soutenues par la solidité de l’excédent commercial outre-Rhin.

Aux Etats-Unis en revanche, les indicateurs montrent de sérieux signes de ralentissement, tant au niveau de la hausse des prix que de la consommation, tandis que Donald Trump s’enlise dans des scandales sans précédent. Déstabilisé par l’affaire du limogeage du patron du FBI et les révélations quant à une probable collaboration avec Moscou, le président américain perd peu à peu le soutien de son propre camp. Les investisseurs s’interrogent désormais sur sa capacité à conduire sa politique, en particulier en matière de relance budgétaire, et même sur l’hypothèse d’une destitution. Le contexte pourrait par conséquent convaincre la FED, qui table sur deux nouvelles hausses de taux d’ici la fin de l’année, de jouer la montre.

Graphiquement, en données hebdomadaires, l’Euro profite du regain d’intérêt des investisseurs pour l’Union monétaire et accélère sa progression entamée au début de l’année, après avoir chuté dans des zones de prix inédites depuis 15 ans. Dans la dynamique actuelle, le haut de la fourchette qui emprisonne la parité depuis plus de deux ans pourrait de nouveau être testée dans les semaines qui viennent et potentiellement ouvrir la voie d’une accélération vers 1.1717 USD.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/EURO-US-DOLLAR-EUR-USD-4591/analyses-bourse/Vent-d-esperance-en-Europe-24454161/

London Brent Oil : L’OPEP au centre des attentions

Le pétrole traverse le mois de mai avec beaucoup de volatilité. Après avoir transpercé des seuils techniques au début du mois, les cours du baril se sont enfoncés à des niveaux jamais atteints en 2017, pour finalement amorcer un puissant rebond et effacer les pertes mensuelles.

Les espoirs autour d’une prolongation des quotas pétroliers se sont enfin confirmés puisque la Russie et l’Arabie Saoudite sont favorables à une extension de l’accord de production jusqu’en mars 2018. Cet évènement, futur catalyseur des cours, constitue potentiellement une sérieuse justification aux initiatives acheteuses malgré l’inconnue qui perdure sur l’offre américaine.

En effet, l’annonce du premier accord (qui prévalait jusqu’au premier semestre 2017) conclu le 30 novembre 2016, avait entrainé une appréciation des cours du Brent de près de 20% en un mois, passant de 47 à 56 USD. Il n’est donc pas sans rappeler que cette configuration pourrait se reproduire, à condition que les autres pays producteurs adhèrent à cette mesure. C’est tout l’enjeu de la prochaine réunion de l’OPEP, qui se tiendra le 25 mai à Vienne.
Par ailleurs, la faiblesse du dollar, causée par les incertitudes entourant les affaires de D. Trump, contribue à la bonne tenue des cours pétroliers.

Graphiquement, en unité de temps hebdomadaire, les cours du Brent évoluent au sein d’un triangle ascendant, cadré par une oblique haussière et une résistance horizontale à 57 USD. Malgré le biais positif qui subsiste, on attendra une sortie de cette figure de continuation pour ouvrir des positions.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/LONDON-BRENT-OIL-4948/analyses-bourse/L-OPEP-au-centre-des-attentions-24453967/