LME Copper Cash : Le baromètre mondial donne des signes d’agitation

La baisse de l’US Dollar Index (qui abandonne 7,8% depuis le début de l’année), a contribué à soutenir les cours des matières premières, ou du moins à freiner leur baisse. En d’autres mots, bien que la faiblesse du billet vert ne constitue pas une justification unique aux initiatives acheteuses, elle représente néanmoins un environnement favorable à l’appréciation  du cuivre. 


Evolution du cours du cuivre et de l’US dollar Index
 
Cette idée peut parfaitement s’illustrer à l’aide de ce graphique, qui met en perspective l’évolution du dollar et du cuivre. Trois phases sont aisément identifiables. La première, qui s’étire de 2012 à 2015 (phase A), est marquée par une appréciation du dollar, qui a sensiblement pénalisé le cuivre (qui recule de 50% sur la période). Par la suite, une période transitoire d’une année (phase B) s’est caractérisée par une stabilisation des deux sous-jacents pour enfin introduire une troisième période en 2017 (phase C), qui transcrit la fin de l’appréciation du dollar au profit d’une remontée du prix du métal.

La question demeure de savoir si cette période va perdurer dans les prochaines années. Il convient ainsi de se tourner vers la politique monétaire américaine qui en donnera le tempo à travers le rythme de sa normalisation monétaire.  A priori, les marges de manœuvre de la FED sont étroites compte tenu du faible niveau d’inflation observé aux Etats-Unis. Autrement dit, l’Institution monétaire ne peut remonter rapidement ses taux. Plus concrètement, la probabilité d’une troisième hausse des taux en décembre diminue sensiblement (à 43%).

Au-delà des éléments liant taux de change et cours des matières premières, le cuivre dépend majoritairement de la conjoncture économique mondiale. La corrélation est tellement notable que le cuivre est assimilé à un baromètre de l’économie mondiale. En phase d’expansion, la demande de cuivre augmente compte tenu de ses diverses applications (industrielles, immobilier etc.) ce qui tire les cours à la hausse et réciproquement. Les attentes sont particulièrement cristallisées autour de la Chine, qui détient pas moins de 50% des parts du marché du minerai de cuivre. Les gigantesques besoins de métaux émanant du dragon sont donc attentivement scrutés. La Chine a par ailleurs dévoilé de bonnes données économiques, via notamment un PIB trimestriel qui s’est avéré plus solide que prévu à 6,9% (contre 6,8% anticipé).

Toutefois, la grande majorité des analystes s’attendent à un deuxième semestre moins vigoureux, et continuent de donner l’alerte sur le niveau inquiétant de l’endettement chinois. Pékin de l’entend pas de cette manière, en atteste l’initiative « One Belt, One Road », un projet d’envergure de construction de chaînes d’infrastructures afin de mieux connecter la Chine au reste du monde. Le but est d’affirmer la place de la Chine au sein du commerce mondiale en ouvrant un corridor terrestre du Pacifique à la mer baltique, mais aussi une route maritime de la soie qui irait de la Chine jusqu’à l’océan Indien en passant par l’Asie du Sud-Est. Il est cependant encore difficile de chiffrer l’impact de ce plan sur la demande de métal rouge.

Enfin l’évolution des stocks restera un thème central pour le deuxième semestre. Bon nombre d’opérateurs ont stocké du cuivre dès lors que les prix cash étaient plus faibles, pour les vendre à terme.  La structure des prix à terme en situation de contango (prix cash < prix à terme) permet de réaliser ces opérations qui rémunèrent les stocks, notamment pour les acteurs disposant des coûts de stockage les plus compétitifs. En conséquence, de nombreux stocks peuvent être rapidement mobilisés sur le marché, d’autant plus que la Chine reste assise sur une manne considérable.

D’un point de vue technique, en données hebdomadaires, le cours du cuivre semble vouloir amorcer un nouveau mouvement de relance en direction des 6400 USD la tonne. Les prix tentent effectivement de s’affranchir d’une zone de congestion grossièrement bornée entre 5450 et 6000 USD, ce qui permettrait une poursuite de la dynamique de rattrapage vers les plus hauts de 2015.  
 

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/LME-COPPER-CASH-16161/analyses-bourse/Le-barometre-mondial-donne-des-signes-d-agitation-24772754/

CAC 40 : En manque de catalyseur

Impactées par le raffermissement de l’euro face au dollar, en amont de la décision de la BCE sur les taux jeudi, les places européennes ont ouvert en territoire négatif aujourd’hui. Ces dernières ont toutefois très nettement redressé la barre depuis 10h, à l’image du CAC40 qui recule désormais de 0.12% à 5223 points (plus bas à 5197 points).
Wall-Street est par ailleurs attendu stable.

Sur le plan macroéconomique, l’indice ZEW est ressorti à 17.5 en Allemagne contre 17.8 attendu (18.6 le mois dernier). En deuxième partie de séance, les prix à l’importation seront publiés à 14h30 aux Etats-Unis (consensus -0.2%) puis l’indice NAHB à 16h, anticipé à 67.

En données horaires, la zone d’indécision s’élargit. On attendra la sortie des 5200/5255 points pour avoir plus de visibilité sur la tendance à venir.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/En-manque-de-catalyseur-24772700/

Klépierre : Rebond technique en formation

Le titre Klépierre a subi de lourds dégagements au cours des dernières séances et revient au contact de niveaux importants.

Techniquement, le titre se situe proche de son support 34.5 EUR. La configuration technique actuelle permet d’envisager un rebond significatif. Le niveau de survente des indicateurs mathématiques et notamment du RSI complète les critères positifs du sous-jacent.

La configuration technique permettra aux plus offensifs de se positionner à l’achat au dessus des 34.5 EUR.
On utilisera le turbo call infini Société Générale K461S qui cote 0.72 EUR pour un niveau de financement à 28.021 EUR et une barrière désactivante à 29.419 EUR.
On visera les 36.3 EUR dans un premier temps, voire 37 EUR par extension, soit des potentiels respectifs de l’ordre de 17% et 26%.
Le seuil d’invalidation fixé vers 34.3 EUR limitera le risque à 12%.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/KLEPIERRE-32133088/analyses-bourse/Rebond-technique-en-formation-24772081/

Sanofi : Une oblique en soutien

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● D’une manière générale et dans une optique à court terme, la société présente une situation fondamentale intéressante.

Points forts

● D’un point de vue graphique, le timing apparaît opportun à proximité du support des 82.36 EUR.

● Les marges dégagées par la société sont parmi les plus élevées de la cote. L’activité exercée par l’entreprise est particulièrement rentable.

● L’entreprise bénéficie d’une situation financière très solide compte tenu de son niveau de trésorerie nette et de ses marges.

● La société bénéficie de multiples de résultats attractifs. Avec un PER de 13.32 pour 2017 et de 17.26 pour 2018, la société fait partie des moins chères du marché.

● La société fait partie des valeurs de rendement avec un dividende attendu relativement important.

● Les révisions de BNA ont été fortement revues à la hausse au cours des 4 derniers mois.

● Sur l’année écoulée, les analystes couvrant le dossier ont revu fortement à la hausse leurs anticipations de bénéfices par action.

● L’action présente une configuration technique haussière en données hebdomadaires au-dessus de la zone support des 78.51 EUR.

Points faibles

● Dans le passé, le groupe a souvent déçu les analystes en publiant des chiffres d’activité inférieurs à leurs attentes.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/SANOFI-4698/analyses-bourse/Une-oblique-en-soutien-24772176/

New Wave Group AB : La tendance devrait reprendre ses droits

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● La société présente une situation fondamentale intéressante dans une optique d’investissement à court terme.

Points forts

● D’un point de vue graphique, le timing apparaît opportun à proximité du support des 52.5 SEK.

● La visibilité liée à l’activité du groupe apparaît relativement bonne compte tenu des écarts réduits des différentes estimations des analystes.

● Fondamentalement, avec un ratio « valeur d’entreprise sur chiffre d’affaires » de l’ordre de 0.98 pour l’exercice en cours, la société apparaît faiblement valorisée.

● La société présente des multiples de résultat très attrayants.

● Les analystes ont récemment fortement relevé leurs anticipations de chiffre d’affaires.

● La progression des révisions de bénéfice par action apparaît très positive au cours des derniers mois. Les analystes anticipent désormais une meilleure rentabilité que précédemment.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont largement revu à la hausse leurs estimations de rentabilité pour les prochains exercices.

● L’écart entre les cours actuels et l’objectif de cours moyen des analystes qui couvrent le dossier est relativement important et suppose un potentiel d’appréciation conséquent.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/NEW-WAVE-GROUP-AB-6491117/analyses-bourse/La-tendance-devrait-reprendre-ses-droits-24772242/

Orpéa : Bon timing pour accompagner la tendance

Points forts

● Les prévisions des analystes concernant l’évolution de l’activité sont relativement proches. Ceci est la conséquence soit d’une bonne visibilité liée à l’activité du groupe, soit d’une bonne communication de la société avec les analystes.

● Au cours des 12 derniers mois, les anticipations de revenus à venir ont été révisées de nombreuses fois à la hausse.

● Les analystes sont positifs sur le titre. Le consensus moyen recommande l’achat ou la surpondération de la valeur.

● Le titre suit une tendance de fond positive sur le long terme au-dessus du niveau support des 85.39 EUR.

Points faibles

● Les cours approchent d’une forte résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 103.1 EUR.

● Techniquement, les cours s’approchent actuellement d’une forte résistance moyen terme, située vers 103.6 EUR.

● La société présente une situation financière handicapante avec un endettement net important et un EBITDA relativement faible.

● En termes de multiples de résultat, le groupe fait partie des valeurs relativement bien valorisées par le marché.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/ORPEA-4799/analyses-bourse/Bon-timing-pour-accompagner-la-tendance-24772098/

CAC 40 : Repli initial de 0.15%

A l’issue d’une séance sans grand relief et malgré des données macroéconomiques meilleures que prévu en chine (PIB à +6.9% et production industrielle en hausse de 7.6%), la bourse de Paris a terminé en légère baisse de 0.1% à 5230 points hier.
Les opérateurs ont limité les initiatives, dans l’attente des publications de sociétés et de la décision de la BCE sur les taux jeudi.

Outre-Atlantique, les indices américains ont également terminé à proximité de l’équilibre. Le DOW JONES a cédé 0.04% à 21629 points, le S&P500 a perdu 0.01% à 2459 points et le NASDAQ COMPOSITE a grappillé 0.03%.

Aujourd’hui, le CAC40 devrait ouvrir en repli de 0.15%, pénalisé notamment par la nouvelle poussée de l’euro face au dollar, au-delà des 1.15 USD.

En données horaires, pas de changement, on suivra de près la sortie des 5220/5255 points pour agir.
© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Repli-initial-de-0-15-24769228/

Drillisch AG : Techniquement solide

Synthèse

● Dans une optique d’investissement de court terme, la société présente une configuration fondamentale dégradée.

Points forts

● Les marges dégagées par la société sont parmi les plus élevées de la cote. L’activité exercée par l’entreprise est particulièrement rentable.

● L’entreprise bénéficie d’une situation financière très solide compte tenu de son niveau de trésorerie nette et de ses marges.

● Les investisseurs qui recherchent du rendement pourront trouver dans cette action un intérêt majeur.

● Les analystes sont positifs sur le titre. Le consensus moyen recommande l’achat ou la surpondération de la valeur.

● L’action présente une configuration technique haussière en données hebdomadaires au-dessus de la zone support des 45.2 EUR.

Points faibles

● L’action évolue à proximité d’une résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 56.56 EUR. En-dessous de ce niveau, le potentiel pourrait s’avérer limité.

● Techniquement, les cours s’approchent actuellement d’une forte résistance moyen terme, située vers 57.45 EUR.

● Dans le passé, le groupe a souvent déçu les analystes en publiant des chiffres d’activité inférieurs à leurs attentes.

● Sur la base des cours actuels, la société présente un niveau de valorisation particulièrement élevé en termes de valeur d’entreprise.

● La valorisation du groupe en termes de multiples de résultat apparaît relativement élevés. En effet, l’entreprise se paye actuellement 41.24 fois son bénéfice net par action anticipé pour l’exercice en cours.

● Les prévisions de chiffre d’affaires des analystes couvrant la société ont été récemment revues à la baisse. Un tassement de l’activité est nouvellement anticipé.

● Les anticipations de chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois ont largement été revues à la baisse. Les analystes prévoient des ventes moins importantes que celles qu’ils attendaient un an plus tôt.

● Les analystes ont révisé à la baisse leurs anticipations de résultats ces derniers mois.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/DRILLISCH-AG-435990/analyses-bourse/Techniquement-solide-24771680/

Masonite International Corp : L’hésitation devrait laisser place à la volatilité

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● D’une manière générale et dans une optique à court terme, la société présente une situation fondamentale intéressante.

Points forts

● La visibilité liée à l’activité du groupe apparaît relativement bonne compte tenu des écarts réduits des différentes estimations des analystes.

● Sur l’année écoulée, les analystes couvrant le dossier ont revu fortement à la hausse leurs anticipations de bénéfices par action.

● Les analystes sont positifs sur le titre. Le consensus moyen recommande l’achat ou la surpondération de la valeur.

● L’écart entre les cours actuels et l’objectif de cours moyen des analystes qui couvrent le dossier est relativement important et suppose un potentiel d’appréciation conséquent.

● L’action présente une configuration technique haussière en données hebdomadaires au-dessus de la zone support des 68.95 USD.

Points faibles

● Historiquement, le groupe a souvent publié en-dessous des attentes du consensus.

© Zonebourse.com 2017
http://www.zonebourse.com/MASONITE-INTERNATIONAL-CO-14293697/analyses-bourse/L-hesitation-devrait-laisser-place-a-la-volatilite-24768373/