TE Connectivity Ltd : Techniquement solide

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● La société présente une situation fondamentale intéressante dans une optique d’investissement à court terme.

Points forts

● Le groupe dégage d’importantes marges et présente ainsi une rentabilité très forte.

● Les prévisions des analystes concernant l’évolution de l’activité sont relativement proches. Ceci est la conséquence soit d’une bonne visibilité liée à l’activité du groupe, soit d’une bonne communication de la société avec les analystes.

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

● Avec un PER à 11.7 pour l’exercice en cours et 14.88 pour l’exercice 2017, les niveaux de valorisation du titre sont très bon marché en termes de multiples de résultat.

● Les révisions de BNA ont été fortement revues à la hausse au cours des 4 derniers mois.

● Sur l’année écoulée, les analystes couvrant le dossier ont revu fortement à la hausse leurs anticipations de bénéfices par action.

● Les analystes couvrant le dossier recommandent majoritairement l’achat ou la surpondération de l’action.

Points faibles

● Le titre se trouve actuellement au contact d’une résistance moyen terme située vers 63.69 USD, dont il faudra s’affranchir pour disposer d’un nouveau potentiel de progression.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/TE-CONNECTIVITY-LTD-52802/analyses-bourse/Techniquement-solide-22961925/

CAC 40 : Volatilité à prévoir

Dans l’attente du PIB américain et du discours de Janet Yellen, la prudence semble de mise sur les marchés, à l’image du CAC40 qui évolue en léger repli de 0.21% à 4397 points.

Les opérateurs prendront connaissance de la seconde estimation du PIB américain pour le T2 à 14h30, anticipé en hausse de 1.1% puis de l’indice de confiance du Michigan à 16h, qui devrait ressortir à 90.6.
Janet Yellen prononcera un discours à la même heure, à l’occasion du sommet de Jackson Hole.

Les contrats futures américains laissent pour le moment envisager un gain initial de 0.2% à l’ouverture.

En données horaires, on attendra la sortie des 4380/4450 points pour agir dans un sens comme dans l’autre. La volatilité pourrait demeurer élevée cet après-midi.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Volatilite-a-prevoir-22960476/

Alstom : Correction technique sous une importante résistance

La configuration technique de l’action Alstom laisse entrevoir une correction technique à court terme.

Graphiquement, le titre s’inscrit dans une période de rebond technique à court terme qui lui a permis de rallier la résistance moyen terme des 23.8 EUR. Cette zone pourrait déclencher un signal de vente pour les investisseurs tentés de prendre leur bénéfice sur la valeur. Ainsi, ce niveau constituerait potentiellement un point haut pour les prochaines séances s’il n’est pas franchi en clôture journalière. Par la suite, le ralliement de la zone des 21 EUR sera envisagé.

On pourra donc acheter le turbo put Citigroup 7284C qui cote 0.53 EUR pour un strike à 28.443 EUR et une barrière désactivante à 27.18 EUR.
On visera les 21 EUR soit un potentiel de 45% pour ce produit dérivé. Le seuil d’invalidation fixé vers 24.4 EUR limitera le risque à 20%.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/analyses-bourse/Correction-technique-sous-une-importante-resistance-22959991/

London Brent Oil : Repli légitime à venir

Toujours d’actualité, la surabondance de pétrole apporte un frein à la progression du prix du Brent. En cause notamment, un nombre de puits en activité croissant aux Etats-Unis, la volonté du gouvernement irakien d’augmenter de 5% ses exportations d’or noir ou encore une baisse des tensions géopolitiques chez le premier exportateur africain, le Nigeria, ce qui devrait favoriser l’export à l’international.
Les opérateurs manquent de catalyseurs positifs, d’autant plus dans un contexte de stabilisation voire une légère reprise du dollar, impactant négativement les cours.

Le prochain rendez-vous qui pourrait entrainer un regain de volatilité sur le sous-jacent sera le forum international de l’énergie, prévu du 26 au 28 septembre en Algérie.

Techniquement, les cours du Brent n’ont pas connu de mouvement d’importance au cours de l’été. Un léger repli sous les 50 USD a renvoyé les cours au contact de la moyenne mobile à 50 semaines (zone des 42/44 USD), niveau dont les opérateurs ont bénéficié pour se repositionner à l’achat. Le scénario est dorénavant identique à ce que nous observons depuis de nombreuses semaines, à savoir une consolidation du sous-jacent à proximité du seuil psychologique des 50/52 USD. Sur des horizons de temps moyen/long terme, la tendance reste neutre, mais sous cette résistance, la baisse sera privilégiée avec les récents points bas comme objectifs. La cassure par le haut de la zone actuellement testée, viendrait invalider ce scénario.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/LONDON-BRENT-OIL-4948/analyses-bourse/Repli-legitime-a-venir-22959832/

CAC 40 : Les banques centrales restent aux manettes

Profitant des publications de sociétés supérieures aux attentes au second trimestre, de l’attitude attentiste de la Réserve Fédérale concernant les taux d’intérêt et du fort rebond du pétrole, les indices américains évoluent non loin de leurs plus hauts historiques et ne montrent toujours pas de signe de faiblesse.
Les indices européens, quant à eux, consolident après une phase de rattrapage début août, dans le sillage des valeurs financières qui pâtissent toujours des difficultés des banques italiennes et des incertitudes faisant suite à la volonté du Royaume-Uni de sortir de l’union européenne.

La tendance des indices reste très nettement soutenue par les politiques monétaires des banques centrales, avec récemment une baisse des taux de la Banque d’Angleterre pour palier au Brexit. La BCE reste attentiste et pourrait encore annoncer de nouvelles mesures de soutien si nécessaire. Quant à la Fed, elle reste disposée à relever prochainement ses taux, compte tenu de la robustesse de l’économie américaine, de la fermeté du marché de l’emploi et de l’inflation qui tend vers l’objectif des 2%. Elle attend néanmoins d’autres éléments pour agir, ce qui permet aux opérateurs de conserver leur engouement pour les actifs risqués.
Concernant la microéconomie, les publications du second trimestre ont largement dépassé les attentes. Aux Etats-Unis, pour les sociétés du S&P500, 78.6% ont fait mieux que prévu, en termes de bénéfices et 55.8% concernant le chiffre d’affaires. Ces bons chiffres restent néanmoins à relativiser dans la mesure où les analystes avaient largement revu à la baisse leurs prévisions.
L’attention devrait donc rester focalisée sur les banquiers centraux à la rentrée, avec la décision de la BCE le 8 septembre et celle de la Fed le 21.
Malgré la fermeté des indices américains, la prudence s’impose. L’annonce d’une prochaine hausse des taux pourrait servir de prétexte à quelques prises de bénéfices. De plus, les conséquences du Brexit ne sont pas encore dans les cours et pourraient engendrer une augmentation rapide de la volatilité.

D’un point de vue technique, l’indice CAC40 est en phase de consolidation, après avoir rallié une importante zone de résistance mi-août, revenant ainsi sur des niveaux d’avant le Brexit. En données hebdomadaires, la dynamique apparaît neutre au sein de la zone des 4300/4570 points.
A plus court terme, il faudra désormais surveiller la sortie des 4280/4590 points pour avoir des indications sur la tendance à venir. Une sortie par le haut de cette zone d’indécision libèrerait un nouveau potentiel d’appréciation en direction des 4700 points.
Une rechute sous les 4280 points suggérerait au contraire des dégagements plus marqués qui pourrait ramener l’indice vers les 4200/4100 points, niveaux qui permettraient néanmoins de revenir à l’achat à moindre risque.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Les-banques-centrales-restent-aux-manettes-22959822/

Alstom : Sous une résistance majeure

Points forts

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

● Les analystes couvrant le dossier recommandent majoritairement l’achat ou la surpondération de l’action.

Points faibles

● Les cours approchent d’une forte résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 24.54 EUR.

● Techniquement, les cours s’approchent actuellement d’une forte résistance moyen terme, située vers 23.8 EUR.

● Les estimations des analystes concernant l’évolution de l’activité de la société diffèrent de manière relativement importante les unes aux autres. La visibilité liée à l’activité de la société apparaît relativement faible.

● Le groupe ne redistribue pas ou peu de dividendes et ne fait donc pas partie des sociétés de rendement.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont revu régulièrement à la baisse leurs anticipations de bénéfices.

● Sous la résistance des 24.54 EUR, le titre présente une configuration négative en données hebdomadaires.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/ALSTOM-4607/analyses-bourse/Sous-une-resistance-majeure-22959692/

FirstGroup plc : Bon timing pour accompagner la tendance

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● La société présente une situation fondamentale intéressante dans une optique d’investissement à court terme.

Points forts

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

● Le titre présente un niveau de valorisation très faible avec une valeur d’entreprise estimée à 0.49 fois son chiffre d’affaires.

● Avec un PER à 11.86 pour l’exercice en cours et 9.81 pour l’exercice 2018, les niveaux de valorisation du titre sont très bon marché en termes de multiples de résultat.

● Les analystes ont récemment fortement relevé leurs anticipations de chiffre d’affaires.

● Au cours des 12 derniers mois, les anticipations de revenus à venir ont été révisées de nombreuses fois à la hausse.

● L’action présente une configuration technique haussière en données hebdomadaires au-dessus de la zone support des 96.1 GBp.

Points faibles

● Techniquement, les cours s’approchent actuellement d’une forte résistance moyen terme, située vers 111 GBp.

● Le groupe ne redistribue pas ou peu de dividendes et ne fait donc pas partie des sociétés de rendement.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/FIRSTGROUP-PLC-4001947/analyses-bourse/Bon-timing-pour-accompagner-la-tendance-22959904/

CAC 40 : Attentisme avant le PIB US et Janet Yellen

Après avoir testé hier en début de journée, la zone de soutien des 4380 points, affecté par le repli des valeurs liées aux matières premières et la publication d’un indice IFO sous les attentes en Allemagne (106.2 contre 108.5 attendu), le CAC40 a légèrement redressé la barre en fin de journée et terminé en baisse de 0.65% à 4406 points.
Les statistiques américaines étaient mitigées avec des inscriptions hebdomadaires au chômage à 261 contre 265K attendu et des commandes de biens durables en hausse de 4.4% (consensus 3.4%). En revanche, l’indice Flash PMI services a déçu en ressortant à 50.9 contre 51.9 anticipé.

Dans l’attente du discours de Janet Yellen, les indices américains ont finalement terminé sur une note négative, le DOW JONES a perdu 0.18% à 18448 points et le NASDAQ100 0.17%.

Aujourd’hui, le CAC40 devrait ouvrir en baisse de 0.25%.
D’un point de vue technique, pas de changement, on attendra la sortie des 4380/4450 points pour avoir plus de visibilité sur la tendance à venir. La volatilité pourrait persister avec la publication de la croissance américaine et le discours de la présidente de la Fed.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Attentisme-avant-le-PIB-US-et-Janet-Yellen-22955428/