PERNOD RICARD : Retour en zone support

L’action Pernod Ricard revient au contact d’un niveau technique important qui pourrait lui redonner de la vigueur.

La zone de support des 91.35 EUR devrait permettre au titre de retrouver un élan haussier. Techniquement, au-dessus de ce niveau, nous restons optimistes et tablons sur un retour à proximité des zones de résistances court terme et moyen terme (96.3 EUR puis 99.2 EUR).

Les investisseurs intéressés par le dossier peuvent se positionner à l’achat dans la zone de cours actuelle, par l’intermédiaire du turbo call infini Société Générale 5389S qui cote 1.3 EUR pour un niveau de financement à 79.418 EUR et une barrière désactivante à 82.594 EUR.
L’objectif sera ainsi de viser dans un premier temps un retour sur les 96.88 EUR voire 99.3 EUR, soit des potentiels respectifs de 30% et 50% pour ce produit dérivé.
Notre stop de protection sera déclenché vers 88.3 EUR (risque 30%).

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/PERNOD-RICARD-23732480/analyses-bourse/Retour-en-zone-support-22531825/

CAC 40 : Rebond avorté

Les places financières ont fortement corrigé ces dernières semaines dans un contexte de retour de l’aversion au risque, à l’approche du référendum sur le Brexit et des décisions des banques centrales. Le CAC40 a, néanmoins, repris des couleurs hier après 5 séances consécutives de baisse et clôturé en hausse de 1% à 4171 points (plus haut à 4204 points).

Les indices américains, en hausse de plus de 0.3% à la cloche parisienne, ont finalement corrigé dans les derniers échanges alors que la Réserve Fédérale maintenu ses taux inchangés. Elle a, en revanche, abaissé ses prévisions de croissance pour 2016 et 2017, averti sur les risques du Brexit et réaffirmé sa volonté de procéder à deux resserrement monétaire d’ici la fin de l’année.
Le DOW JONES a terminé en baisse de 0.2% à 17640 points, le S&P500 a cédé 0.18% à 2071 points et le NASDAQ COMPOSITE 0.18%.

Le CAC40 devrait ouvrir en baisse de 1.3% aujourd’hui, dans le sillage de Tokyo qui cède près de 3%, après le nouveau statu quo de la BoJ.
En données horaires, l’indice parisien devrait tester à l’ouverture ses récents plus bas, dans la zone des 4128 points. En l’absence de réaction positive, on pourra s’attendre à une poursuite des dégagements en direction des 4075 points, dernier rempart avant les 3995 points, borne basse d’un gap laissé ouvert mi-février.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Rebond-avorte-22528884/

Euro / US Dollar : Rétropédalage

En votant à l’unanimité un nouveau statu quo, la Réserve Fédérale ne se contente plus seulement de cultiver l’attentisme mais enclenche à nouveau la marche arrière.

Esther George, présidente de l’antenne de Kansas City, dissidente lors des deux derniers votes en avril et en mars en réclamant un nouveau resserrement monétaire, s’est donc finalement rangée du côté des colombes. Et si la FED anticipe toujours deux hausses de taux en 2016, la proportion des argentiers qui ne table plus que sur un seul tour de vis cette année passe de 1 à 6 sur un total de 17 membres.

Les bookmakers anglais, eux, évaluent à 78% la probabilité que la banque centrale américaine reste immobile d’ici 2017, loin, très loin des quatre hausses envisagées par le Comité en décembre dernier.
L’institut d’émission de Washington reconnait d’ailleurs que le rythme de la progression du loyer de l’argent devrait être également plus lent que prévu en 2017 et 2018.

Sur le plan macroéconomique, si Janet Yellen affirme que l’autorité monétaire table toujours sur une amélioration sur le front de l’emploi malgré un rapport décevant le mois dernier, les prévisions de croissance ont bien été révisées en baisse pour 2016 (de +2.2% en mars à +2%) et 2017 (de +2.1% en mars à +2%).

Enfin, la présidente de la FED a confirmé les préoccupations des membres de l’institution quant au risque d’un Brexit pour l’économie mondiale, cet élément ayant visiblement appuyé le caractère unanime de la décision de politique monétaire.

Graphiquement, il est ainsi très tentant de s’appuyer sur la droite de tendance haussière de la parité qui semble pouvoir constituer un support de circonstance pour un nouveau recul du billet vert. A quelques jours du référendum sur le Brexit, il convient cependant d’être prudent, tant la volatilité, en particulier sur les changes, pourrait être exacerbée. Toutefois si le maintien du pays l’emporte, ce qui semble le scénario le plus probable, le résultat du scrutin devrait soulager les marchés et donner un coup de fouet supplémentaire à l’Euro. Les plus offensifs peuvent donc prendre position entre 1.12 et 1.1250 pour viser une accélération vers notre résistance de moyen terme à 1.1523 USD.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/EURO-US-DOLLAR-4591/analyses-bourse/Retropedalage-22531208/

S&P 500 : En légère hausse avant la Fed

Dans l’attente de la décision de la Fed en matière de politique monétaire, et après avoir clôturé en baisse de 0.18% à 2075 points hier, l’indice S&P500 devrait débuter la séance en hausse de 0.2%.

Sur le plan macroéconomique, l’indice PPI a progressé de 0.4 contre 0.3% attendu et l’indice Empire State est ressorti à 6 alors que le consensus tablait sur -3.4. A 15h15, sera dévoilée la production industrielle attendue en baisse de 0.2% avant les stocks hebdomadaires de pétrole à 16h30.

Graphiquement, le S&P500 est en phase de consolidation. Il faudra suivre de près la sortie des 2057/2085 points pour avoir des indications sur la tendance à venir.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/S-P-500-4985/analyses-bourse/En-legere-hausse-avant-la-Fed-22527023/

Euro / US Dollar : Le Brexit focalise les attentions

Bien que la Fed s’apprête à annoncer un nouveau statu quo, la monnaie unique recule de façon prononcée alors que les incertitudes augmentent autour du maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne.

En réaction au plus faible niveau d’embauche aux Etats-Unis en cinq ans, Janet Yellen a estimé qu’il pourrait s’agir d’une « aberration temporaire » et maintient qu’une hausse des taux « graduelle » reste appropriée malgré la « considérable incertitude » qui plane sur l’économie américaine et mondiale. Si la présidente de la Réserve Fédérale s’est une nouvelle fois gardée de donner davantage d’éléments sur le calendrier de l’institution, le fait qu’elle ait par ailleurs mentionné les potentielles répercussions négatives d’un Brexit au niveau international offre une nette confirmation, si toutefois il en fallait encore une, que la FED n’agira pas à une semaine du référendum britannique.

Mais la prudence des argentiers américains fait avant tout écho à l’agitation des marchés au moment où les signaux en faveur d’un Brexit s’accumulent outre-Manche. Plusieurs sondages prédisent en effet une sortie du pays et les bookmakers anglais n’évaluent plus qu’à 60% la probabilité d’un maintien dans l’UE (contre 80% il y a quelques jours). Pour autant, la plupart de ces enquêtes d’opinion, essentiellement diffusées par des tabloïds, s’avèrent largement contestables (échantillons peu représentatifs, indécis exclus, …), expliquant pourquoi la marge réelle en faveur d’une issue positive pour la construction européenne semble toujours suffisante.

Graphiquement, l’Euro retrace logiquement sous notre niveau intermédiaire à 1.1215, où nous avons encaissé nos bénéfices, suite aux achats spéculatifs du 6 juin. Évoluant désormais en deçà de ses 3 moyennes mobiles, la monnaie unique pourrait profiter de son élan pour casser sa ligne de tendance haussière et rejoindre notre support de court terme à 1.1108. Nous optons néanmoins pour la prudence à l’orée d’échéances importantes qui pourraient lui être favorables et reprendrons position une fois les prochains évènements digérés.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/EURO-US-DOLLAR-4591/analyses-bourse/Le-Brexit-focalise-les-attentions-22524597/

CAC 40 : Les places européennes rebondissent

La bourse de Paris profite de la bonne tenue de Wall-Street hier pour reprendre quelques couleurs, dans l’attente de la décision de la Fed sur les taux à 20h. Ce sont les valeurs financières qui tirent l’indice vers le haut, avec des progressions de plus de 3%.
A la mi-séance, le CAC40 progresse de 1.59% à 4196 points, après avoir brièvement tutoyé les 4200 points. Les contrats futures américains sont, quant à eux, en hausse de 0.3%.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance de l’indice PPI à 14h30 ainsi que de l’indice Empire State, anticipé à -3.4. A 15h15, sera dévoilée la production industrielle attendue en baisse de 0.2% avant les stocks hebdomadaires de pétrole à 16h30.

Graphiquement, le CAC40 amorce une reprise technique après la forte baisse de ces derniers jours. La dynamique reste pour le moment baissière en données horaires sous les 4227 points, borne haute du gap laissé ouvert. Le franchissement de ce niveau militerait néanmoins pour un rebond de plus forte ampleur en direction des 4275/4300 points.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Les-places-europeennes-rebondissent-22525878/

PERNOD RICARD : Profiter de la proximité des supports

Le titre Pernod Ricard se rapproche d’un point technique capable de freiner le mouvement baissier.

Techniquement, le titre évolue au sein d’une zone de consolidation horizontale bornée par les niveaux 89.65 EUR et 110.5 EUR dans une tendance neutre à long terme. Le soutien de niveaux de supports importants devrait renforcer la pertinence de ce bandeau d’autant plus que le titre revient sur une droite oblique (en bleu). Au dessus de la borne basse on pourra ainsi tabler sur un retour en direction de la zone de résistance des 96.25 EUR.

Idéalement, les investisseurs se positionneront acheteurs dans la zone de cours actuelle pour profiter d’une reprise haussière du titre. En ligne de mire, les 96.25 EUR représenteront notre premier objectif. Cette stratégie devra être couverte par un stop de protection positionné sous les 87.5 EUR, dont le franchissement à la baisse invaliderait notre scénario de reprise.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/PERNOD-RICARD-4681/analyses-bourse/Profiter-de-la-proximite-des-supports-22525395/

RUBIS : En pleine phase d’accumulation

Rubis garde des qualités fondamentales qualitatives.

L’opérateur international spécialisé dans l’aval pétrolier et chimique conserve des perspectives de croissance (aidé par les fusions-acquisitions) et de rentabilité qui lui permettent d’obtenir une excellente notation Surperformance.
Les analystes qui suivent le dossier fixe un objectif de cours qui laisse un fort potentiel d’appréciation à l’action.

Techniquement, le titre revient au contact des 66 EUR, point pivot qui pourrait entraîner à court terme un rebond en direction des 69 EUR. Un achat peut se mettre en place pour viser une relance avec un stop sous les 65 EUR, en cas de défaillance graphique plus affirmée.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/RUBIS-4800/analyses-bourse/En-pleine-phase-d-accumulation-22525377/

ATOS : Profiter d’un achat sur repli

La société française de services informatiques connaît une progression marquée de son titre depuis le début de l’année avec un plus haut à 83 euros, niveau de la borne haute de son canal ascendant. L’action a cependant abandonné près de 5% lors de ces dernières sessions pour s’établir à 77.3 euros, niveau qui pourrait donner l’opportunité aux investisseurs d’initier un achat sur repli.

Fondamentalement, la société reste très bien notée selon les critères Surperformance, avec un chiffre d’affaires attendu en progression pour l’exercice 2016 à près de 11.6 milliards d’euros. Le bénéfice net par action devrait également croître à plus de 5 euros contre 3.98 euros pour 2015. Enfin le consensus des analystes couvrant la valeur table sur un objectif de cours moyen de l’ordre de 80.6 euros.

Techniquement, en données hebdomadaires, le titre reste bien orienté comme l’atteste ses moyennes mobiles.

Au regard de ces éléments fondamentaux et techniques, une position à l’achat sur repli peut être initiée au niveau des 77.3 euros, afin de viser un retour sur le niveau des 80.6 euros. Un stop de protection sera toutefois placé sous le support des 77.3 euros, en cas d’invalidation du scénario.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/ATOS-4612/analyses-bourse/Profiter-d-un-achat-sur-repli-22525387/

CAC 40 : Le CAC40 en hausse avant la Fed

Les places européennes n’ont pas connu de répit hier et ont enregistré une cinquième séance consécutive de forte baisse, avec un repli de 2.29% à la clôture pour le CAC40.
Ce sont les valeurs pétrolières qui ont subi les plus fortes baisses, dans le sillage de la consolidation de l’or noir.

Wall-Street a également poursuivi son mouvement de consolidation à la veille de la décision de la Fed sur les taux.
Le DOW JONES a terminé en repli de 0.33% à 17674 points, le S&P500 a perdu 0.18% à 2075 points et le NASDAQ COMPOSITE 0.1%..

Aujourd’hui, le CAC40 est attendu en hausse de 0.6%.

En données horaires, pas de changement, la dynamique reste clairement négative sous les 4227 points voire sous les 4198 points en intraday, borne basse d’un gap laissé ouvert hier. Seul le dépassement de cette zone autoriserait le scénario d’une reprise technique avec les 4300 points comme premier objectif. Sous les plus bas d’hier, on pourra au contraire viser 4075/4100 points puis 4000 points.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Le-CAC40-en-hausse-avant-la-Fed-22522527/