RPM International Inc. : Un support moyen terme à exploiter

Synthèse

● La société dispose de fondamentaux solides. Plus de 70% des entreprises présentent un mix de croissance, rentabilité, endettement et visibilité plus faible.

● La société présente une situation fondamentale intéressante dans une optique d’investissement à court terme.

Points forts

● La zone actuelle constitue un bon point d’entrée pour les investisseurs intéressés par le dossier dans une optique à moyen / long terme. En effet, le titre évolue à proximité du support des 46.16 USD en données hebdomadaires.

● D’un point de vue graphique, le timing apparaît opportun à proximité du support des 46.73 USD.

● Les prévisions des analystes concernant l’évolution de l’activité sont relativement proches. Ceci est la conséquence soit d’une bonne visibilité liée à l’activité du groupe, soit d’une bonne communication de la société avec les analystes.

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

● La société bénéficie de très fortes révisions à la hausse des bénéfices au cours des 4 derniers mois. En effet, ces dernières ont été récemment réajustées à la hausse et dans des proportions importantes.

● L’objectif de cours moyen des analystes suivant la valeur est relativement éloigné et suppose un potentiel d’appréciation important.

● Le titre suit une tendance de fond positive sur le long terme au-dessus du niveau support des 46.16 USD.

Points faibles

● Les prévisions de chiffre d’affaires ont été récemment revues à la baisse en ce qui concerne l’exercice en cours et le suivant.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/RPM-INTERNATIONAL-INC-14283/analyses-bourse/Un-support-moyen-terme-a-exploiter-23324573/

S&P 500 : En légère baisse avant la Fed

A l’instar des places européennes qui cèdent du terrain aujourd’hui sur donc d’incertitudes concernant les élections américaines, l’indice S&P500 devrait ouvrir en légère baisse de 0.2%.
Ce dernier avait clôturé en repli de 0.68% à 2111 points hier, également pénalisé par le repli de l’or noir.

Du côté des statistiques, l’enquête ADP a fait état de 147K créations d’emplois contre 166K attendu. Les stocks pétroliers seront publiés à 15h30. La prudence devrait rester de mise dans l’attente de la décision de la Fed sur les taux à 19h.

Graphiquement, la dynamique est baissière sous les 2132 points voire sous les 2118 points en intraday. Une réaction positive devra intervenir dans la zone des 2100 points sous peine d’assister à une poursuite du mouvement en direction des 2089 points puis 2065 points.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/S-P-500-4985/analyses-bourse/En-legere-baisse-avant-la-Fed-23323017/

Virbac : Un mouvement de repli affirmé

Synthèse

● Dans une optique d’investissement de court terme, la société présente une configuration fondamentale dégradée.

Points forts

● D’un point de vue graphique, le timing apparaît opportun à proximité du support des 140.65 EUR.

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

Points faibles

● Le groupe présente un endettement relativement élevé rapporté à son EBITDA.

● La valorisation du groupe en termes de multiples de résultat apparaît relativement élevés. En effet, l’entreprise se paye actuellement 34.89 fois son bénéfice net par action anticipé pour l’exercice en cours.

● Le groupe ne redistribue pas ou peu de dividendes et ne fait donc pas partie des sociétés de rendement.

● Les perspectives de chiffre d’affaires du groupe ont été récemment revues à la baisse. Cette évolution des prévisions met en avant un pessimisme des analystes en ce qui concerne les ventes de la société.

● Les analystes qui couvrent le dossier ont récemment revu à la baisse leurs estimations de bénéfices.

● Au cours des 4 derniers mois, les profits attendus par les analystes couvrant le dossier ont été largement revus à la baisse.

● Au cours des 12 derniers mois, les analystes ont revu régulièrement à la baisse leurs anticipations de bénéfices.

● La configuration technique de long terme demeure dégradée sous le niveau de résistance en données hebdomadaires des 179.45 EUR.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/VIRBAC-5234/analyses-bourse/Un-mouvement-de-repli-affirme-23322420/

CAC 40 : Poursuite des dégagements

La bourse de Paris cède de nouveau du terrain ce matin, dans le sillage de Wall-Street et des places asiatiques. Les incertitudes concernant les élections américaines continuent de peser sur la tendance, tout comme le repli du pétrole et l’approche de la décision de la Fed sur les taux ce soir.
Le CAC40 recule de 0.58% à 4444 points et Wall-Street est attendu en baisse de 0.25%.

Du côté des statistiques, l’indice PMI manufacturier est ressorti en dessous des attentes en zone euro (53.5 contre 55.3 attendu). Il était légèrement meilleur que prévu en France à 51.8 (consensus 51.3). Cet après-midi, l’enquête ADP devrait faire état de 166K créations d’emplois à 13h15. Les stocks pétroliers seront publiés à 15h30 et la décision de la Fed en matière de politique monétaire à 19h.

En données horaires, la tendance est baissière sous les 4500 points, niveau coïncidant avec la moyenne mobile à 20 heures, voire sous les 4460 points en intraday, plus bas de la veille.
A très court terme, on suivra de près la sortie des 4420/4460 points pour avoir des indications sur la tendance à venir. Une sortie par le haut de cette zone suggérerait l’amorce d’une reprise technique en direction des 4500 points.
Sous les 4420 points, on pourra au contraire s’attendre à une poursuite des dégagements en direction des 4405 points voire 4365 points par extension.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Poursuite-des-degagements-23321369/

CAC 40 : Les publications trimestrielles devraient être déterminantes

L’indécision prédomine sur les places financières depuis la rentrée, avec le Brexit, les incertitudes sur les élections américaines et sur l’évolution future des politiques monétaires des banques centrales. A cela, s’ajoutent des tensions sur le marché obligataire, des statistiques en demi-teinte des deux côtés de l’Atlantique et le début de la saison des résultats trimestriels qui incitent à la prudence.

Sur le front de la macroéconomie, les données en provenance de Chine suscitent quelques inquiétudes, à l’image de la chute de 10% des exportations chinoises en septembre. En revanche, l’inflation accélère, ce qui constitue une bonne surprise, avec un indice des prix à la production qui progresse de 0.1% et des prix à la consommation qui grimpent de 1.9%. Quant au PIB, il ressort à 6.7% et la production industrielle en hausse de 6.1% contre 6.7% attendu, témoignant de la fragilité de la première économie mondiale.

Aux Etats-Unis, les dernières publications sont apparues contrastées. Les indicateurs d’activité progressent ainsi que les commandes de biens durables, mais l’emploi a déçu, avec un taux de chômage à 5% et seulement 156K créations de postes contre 175K attendu. La Fed a toutefois averti que l’économie américaine demeurait robuste et qu’elle se rapprochait des objectifs d’inflation et d’emploi, plaidant ainsi pour une prochaine hausse des taux.
En Europe, on constate néanmoins une légère embellie de la macroéconomie, avec une production industrielle en hausse de 1.6% (consensus 1.1%) et une balance commerciale meilleure que prévu tout comme l’indice PMI services qui progresse à 52.2.

Outre ces statistiques, l’heure reste à la prudence avec le début de la saison des résultats trimestriels. Le consensus table notamment sur une baisse de 0.1% des bénéfices des sociétés du S&P500 au T3 (contre -0.5% début octobre), ce qui représenterait un cinquième trimestre consécutif de chute des bénéfices. Les premières publications n’ont globalement pas rassuré et même les résultats supérieurs aux attentes n’ont pas suscité l’enthousiasme des opérateurs, à l’image des valeurs bancaires américaines qui ont battu le consensus mais qui se sont montrées prudentes sur leurs perspectives.

Les prochaines publications devraient donc être déterminantes pour l’orientation des indices d’autant que les banquiers centraux qui constituaient jusqu’à présent le principal moteur de soutien des marchés, commencent à remettre en cause les bienfaits des politiques monétaires trop accommodantes..
Malgré la fermeté des places financières ces dernières semaines, il convient donc d’opérer avec prudence, beaucoup d’éléments fondamentaux plaidant pour une consolidation plus marquée des indices.

D’un point de vue graphique, l’indice CAC40 est en phase de consolidation horizontale depuis de nombreuses semaines au sein du range 4300/4570 points. Sur un horizon de temps plus court, l’amplitude de cotation se réduit et il faudra suivre de près la sortie des 4380/4590 points pour agir dans un sens comme dans l’autre.
Une sortie par le haut de cette zone libèrerait un nouveau potentiel d’appréciation en direction des 4700 points dans un premier temps.
A contrario, sous les 4300 points en clôture journalière, il faudrait s’attendre à l’amorce d’une consolidation plus marquée qui devrait ramener l’indice vers les 4195/4100 points.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/CAC-40-4941/analyses-bourse/Les-publications-trimestrielles-devraient-etre-determinantes-23316650/

Publicis Groupe : Achat du turbo call F754S sur Publicis

Nous profitons du retour du titre Publicis à proximité du seuil des 61.15 EUR pour acheter le turbo call Société Générale F754S qui cote actuellement 1.09 EUR. Ce produit dérivé dispose d’un niveau de financement à 50.866 EUR pour une barrière désactivante à 52.815 EUR.

Nous estimons qu’une reprise technique pourrait se mettre en place dans cette zone de cours, en direction des 64.75 EUR, niveau correspondant à la moyenne mobile à 100 jours. Les bons fondamentaux du groupe confortent ce scénario.

Le ralliement des 64.75 EUR permettrait de réaliser un gain de l’ordre de 31% pour ce produit dérivé.
Le seuil d’invalidation théorique sera initialement placé vers 59.7 EUR, ce qui limitera le risque à 16%.
© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/PUBLICIS-GROUPE-26388898/analyses-bourse/Achat-du-turbo-call-F754S-sur-Publicis-23320945/

SCOR SE : Le repli pourrait s’intensifier

Points forts

● Historiquement, le groupe publie des chiffres d’activité supérieurs aux attentes.

● L’entreprise fait partie des plus attractives du marché en termes de valorisation basée sur les multiples de résultat.

● La société fait partie des valeurs de rendement avec un dividende attendu relativement important.

Points faibles

● L’action évolue à proximité d’une résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 30.31 EUR. En-dessous de ce niveau, le potentiel pourrait s’avérer limité.

● La société est proche d’une zone de résistance majeure en données journalières située vers 30.39 EUR, dont il faudra s’affranchir pour disposer d’un nouveau potentiel d’appréciation.

● La configuration technique de long terme demeure dégradée sous le niveau de résistance en données hebdomadaires des 30.31 EUR.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/SCOR-SE-40096/analyses-bourse/Le-repli-pourrait-s-intensifier-23320725/

KERING : Pause graphique légitime

Points forts

● Le groupe dégage d’importantes marges et présente ainsi une rentabilité très forte.

● La visibilité sur les activités du groupe à venir est excellente. Les analystes couvrant le dossier ont des avis très proches concernant les revenus futurs de l’entreprise. Cette faible dispersion des estimations permet de confirmer la bonne prédictibilité du chiffre d’affaires de l’exercice en cours ainsi que du suivant.

● Les prévisions de chiffre d’affaires de la société ont été dernièrement revues à la hausse d’après le consensus des analystes qui couvrent le dossier.

● Au cours de la dernière semaine, les prévisions de bénéfice net par action de la société (BNA) ont été revues à la hausse. Les dernières estimations des analystes sont plus élevées.

● Les analystes sont positifs sur le titre. Le consensus moyen recommande l’achat ou la surpondération de la valeur.

● Le titre suit une tendance de fond positive sur le long terme au-dessus du niveau support des 174.7 EUR.

Points faibles

● L’action évolue à proximité d’une résistance long terme en données hebdomadaires, située vers 204 EUR. En-dessous de ce niveau, le potentiel pourrait s’avérer limité.

● Techniquement, les cours s’approchent actuellement d’une forte résistance moyen terme, située vers 204 EUR.

● Historiquement, le groupe a souvent publié en-dessous des attentes du consensus.

© Zonebourse.com 2016
http://www.zonebourse.com/KERING-4683/analyses-bourse/Pause-graphique-legitime-23320686/